Your Home away from Home TM
Your Home away from Home TM

Contact

Choron 22

22 rue Choron

75009 Paris

 

Téléphone

+ 33 6 19 98 26 19 (English & French)

+ 33 6 12 94 02 07 (Français)

 

Email

info@choron22paris.com

 

Vous pouvez aussi nous joindre par notre formulaire de contact.

Mathieu Matégot

Mathieu Matégot naît en Hongrie en 1910
Après des études aux Beaux Arts de Budapest, il commence à réaliser des décors pour le théâtre national. Il s'installe en France en 1931, ou il va exercer différents métiers: créateur de décors pour les Folies Bergères, étalagiste pour les galeries Lafayette, styliste pour des maisons de couture parisiennes.
A la fin des années 30, la peinture qu'il n'a cessé de pratiquer, le conduit vers un nouveau mode d'expression: la tapisserie. La seconde guerre mondiale vient interrompre son activité. Engagé volontaire dans l'armée française, fait prisonnier, il est libéré en 1945. A son retour, il met en place un atelier de création de mobilier de structure artisanale à Paris. Métal, rotin, verre, bois, Formica, cuir et surtout tôle perforée, autant de matériaux qui participent à la conception de chaises, fauteuils, tables, dessertes, bahuts, bureaux, objets utilitaires pour la maison.
Son activité de designer couvre une période relativement courte, jusqu'au début des années 60. Durant cette période, il crée la chaise tripode "Nagasaki"(1954), et le fauteuil "Copacabana"(1955) qui font partie aujourd'hui pour l'une, de la collection de design du Musée des Arts décoratifs, Paris, et pour l'autre, de la collection de design du centre Georges Pompidou, Musée National d'Art Moderne, centre de Création Industrielle, Beaubourg, Paris. Ces deux pièces réalisées en tube d'acier et tôle perforée, matériau que Mathieu Matégot a été l'un des premier à utiliser, sont particulièrement représentatives de son travail. Pendant cette décennie, il exécute également de nombreux chantiers de décoration en France et à l'étranger: Hôtel de France à Conakry (1951), Drugstore Publicis et Maison de l'ORTF à Paris (1962). Le stand Matégot est présent dans toutes les grandes manifestations comme le Salon des Artistes Décorateurs (SAD), ou le salon des Arts Ménagers. Avec Prouvé, Royère, Perriand, et le céramiste Georges Jouve avec qui il collabore dans l'élaboration de divers projets, il fait partie des créateurs français les plus reconnus de l'époque.
Au début des années 60, il cesse volontairement cette activité pour se consacrer à la tapisserie. Ses premiers cartons sont tissés à Aubusson en 1945. Il fût avec Jean Lurçat, Marcel Grommaire, Mario Prassinos et bien d'autres, l'un des rénovateurs de la tapisserie française contemporaine. de nombreuses expositions lui furent consacrées de par le monde et particulièrement à la galerie La Demeure à Paris. Ses tapisseries sont présentes dans de nombreux lieux: siège de la Woolmark à Londres, Banque des Règlements Internationaux à Bâle, Fonds Monétaire International à Washington, Bibliothèque Nationale d'Australie à Canberra, Préfecture de la Seine Maritime à Rouen, France.
Mathieu Matégot est décédé en février 2001 à Angers, France.


Mathieu Matégot was born in Hungary in 1910
After his studies at the school of fine arts and architecture in Budapest, he began to create sets for the National Theater. He settled in France in 1931, where he took up various professions, creating sets for the Folies Bergères, window dresser for the Lafayette Galleries, fashion designer for dressmaking firms in Paris
At the end of the 1930's, painting that he had continued doing, led him to a new world: tapestry work. The second world war interrupted his activity. A volunteer in French army, he was taken prisoner and he was free in 1944. After his return, he set up a workshop for handcrafted furniture in Paris. He used materials such as metal, rattan, glass, Formica, and perforated sheet metal in particular, to design chairs, armchairs, tables, serving tables, sideboards, desks and useful articles.
His activity as designer spanned a relativity short period, up to the beginning of the 1960's. During this period, he created the three-legged chair "Nagasaki" (1954) and the "Copacabana" armchair (1955/1956) that are today part of the design collection at the Museum of Decorative Arts in Paris and the design collection at the Georges Pompidou Centre, National Museum of Modern Art, Industrial centre, Beaubourg, Paris. These two pieces made in steel tube and perforated sheet metal, materials that were first used by Mathieu Matégot, are particulary representative of his work. During this decade, he also designed several decoration sites at Paris and overseas: Hotel de France at Conakry, Drugstrore Publicis, Paris, Maison de l'ORTF, Paris 1962. The Matégot's stand is present at all great events like "Salon des Artistes Décorateurs, SAD, Paris, or "Salon des Arts Ménagers", Paris. He was with Prouvé, Perriand, Royère, Adnet and the ceramist Georges Jouve in development of various projects, one of the most renowned french designer of this time.
In early 60's, he deliberately stopped this activity to devote himself to tapestry work. His first cartoons were woven in Aubusson, France, in 1945. He worked with Jean Lurçat, Marcel Grommaire, Mario Prassinos and many others to modernize contemporary french tapestry. Many of his exhibitions got him recognition all over the world and particularly in Paris at La Demeure gallery. His tapestries can be seen in several places: at the Woolmark Head Office at London, the Bank of International Settlements at Basel, International Monetary Fund at Washington, National Library of Australia at Canberra, Rouen préfecture, France.
Mathieu Matégot died in february 2001 at Angers, France.